8 races de chiens indignement transformées par l’Homme au détriment de leur santé

News-avenue.com, votre réseau d'informations et d'inspiration!

Le chien est le premier animal à avoir été domestiqué par l’Homme. Ils étaient notamment présents avec nos ancêtres lors de leur sédentarisation, c’est-à-dire il y a environ 9 000 ans. Le chien est un animal de compagnie, mais il nous aide également dans de nombreux domaines, d’où son surnom : le meilleur ami de l’Homme. Il existe aujourd’hui 500 races de chiens, des races qui, pour la plupart, ont été créées par les humains qui ont effectué de nombreux croisements. A force de mélanges, certains chiens ont développé des problèmes de santé, SooCurious vous présente quelques-uns d’entre eux.

En 1915, W. E. Mason a sorti un livre s’intitulant “Dogs of all Nations” (les chiens de toutes les nations), répertoriant les races de chiens présentent aux quatre coins du monde. Mais aujourd’hui, en les comparant avec des individus de la même race, la différence est particulièrement frappante.

 

Le Bull Terrier

1-Bull-terrier 2-bull-terrier

En 1915, le Bull Terrier était un chien athlétique. Aujourd’hui, son crâne a totalement muté et son abdomen est protubérant. Il peut également développer plusieurs maladies ou anomalies comme des dents surnuméraires ou des battements de queue compulsifs.

 

Le basset hound

3-basset-hound 4-basset-hound

Originaire du Royaume-Uni, le basset hound était au départ un chien de chasse, mais il est aujourd’hui plus considéré comme un animal de compagnie. Au cours des années, il est devenu plus bas, il souffre entre autres à cause de la structure de ses pattes. Il peut également présenter des problèmes de dos, des infections aux yeux et aux oreilles à cause de leur trop grande taille.

 

Le boxer

5-boxer-photo 6-boxer-photo

Le museau du boxer a beaucoup rétréci par rapport au début du XXe siècle. Il s’agit d’un chien prognathe, qui a la mâchoire avancée. A l’image des autres races présentant cette caractéristique, le boxer a du mal à contrôler sa température corporelle, la gueule étant nécessaire à cet effet. Les boxers ont en outre plus tendance à développer des cancers que d’autres races de chiens.

 

Le bouledogue anglais

7-bulldog-anglais 8-bouledogue-anglais

Le bouledogue anglais est devenu le symbole des conséquences néfastes que peuvent avoir les créations de races. Ils présentent en effet de nombreuses pathologies, comme une hypoplasie de la trachée ou une sténose. Ils ne supportent pas la chaleur et n’aiment pas beaucoup l’effort. Leur espérance de vie se situe entre 6 et 8 ans, et ils ont des difficultés à s’accoupler à cause de leurs proportions.

 

Le teckel

9-teckel-photo 10-teckel-photo

Depuis le début du XXe siècle, les pattes du teckel sont devenues plus courtes, et son cou s’est allongé. Il s’agit de la race de chien qui a le plus de chance de développer une discopathie, ce qui peut entraîner la paralysie. Il peut également avoir de nombreux problèmes en rapport avec ses pattes.

 

Le berger allemand

11-berger-allemand 12-berger-allemand

Le berger allemand était autrefois bien plus athlétique. Dans “Dogs of all Nations”, il est décrit comme un chien de 25 kilos, c’est bien moins qu’aujourd’hui, puisqu’il pèse 38 kilos en moyenne. Ce qui est le plus frappant, c’est la position de son arrière-train, qui a largement baissé, rendant ses déplacements moins faciles.

 

Le carlin

13-carlin-photo 14-carlin-photo

A l’image des autres races prognathes, le carlin a une haute tension artérielle, des problèmes cardiaques, des difficultés à respirer, et du mal à réguler sa température corporelle. Sa queue bouclée provient d’un problème de reproduction, et peut parfois entraîner la paralysie.

 

Le saint-bernard

15-saint-bernard 16-saint-bernard

Le saint-bernard était un chien travailleur particulièrement athlétique. Il présente aujourd’hui un excédent de peau et pèse bien plus lourd. Il peut développer un entropion, un déficit en fibrinogène ou une paralysie de Stockard.

Pour leur donner une apparence correspondant plus au goût de l’Homme, certains éleveurs n’hésitent pas à donner des caractéristiques néfastes pour la santé des chiens. Les bâtards ont en effet moins tendance à développer des infections. A la rédaction, nous sommes outrés de voir à quel point certaines personnes préfèrent sacrifier la santé des chiens pour leur donner des caractéristiques physiques plus importantes. Si vous aimez les chiens, découvrez ces chiens surentraînés qui risquent leur vie pour sauver la vôtre. Saviez-vous que les races avaient autant évolué ou estimiez-vous que les chiens avaient toujours eu cette apparence ?

source

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Sending

©2017 NEWS-AVENUE.COM webdesign by Madidesign

Log in

Forgot your details?