Un réfugié syrien nourrit les sans-abri à Berlin

News-avenue.com, votre réseau d'informations et d'inspiration!

Alexanderplatz (Berlin), le 26 novembre.

Alexanderplatz (Berlin), le 26 novembre. TOBIAS SCHWARZ / AFP

La photo a été vue près de trois millions de fois sur le site de partage d’images Imgur depuis son ajout il y a trois jours. On y voit un homme qui semble occupé à cuisiner en pleine rue. Scotché à sa table, un message : « Rendez la pareille aux Allemands. » Sur une autre feuille, on peut également lire : « C’est un projet chrétien germano-syrien, pour aider les sans-abri ou quiconque en aurait besoin ici, en Allemagne. Notre but est de rendre la monnaie de leur pièce à ceux qui nous ont aidés (…). »

En réalité, le cliché vient de la page Facebook d’un Allemand, Tabea Bü, qui l’a posté le 22 novembre dernier. Il raconte avoir rencontré, dans une association de soutien aux réfugiés, un Syrien nommé Alexander Assali. Avec son post, Tabea Bü souhaite surtout rendre hommage à cet ami qui « [l’]impressionne ». Il raconte dans son commentaire qu’il a pris la photo à Alexanderplatz (en plein cœur de Berlin) et qu’Alexander a dû fuir de son pays face à des menaces de mort, en « laissant sa famille derrière lui ». Tabea Bü ajoute qu’« il a tout perdu ».

THATS ALEX! A big shoutout to him this morning, Dieser Mann beeindruckt mich zu tiefst! Seine Geschichte ist nicht

Posté par Tabea Bü sur samedi 21 novembre 2015

Son histoire, reprise par de nombreux médias internationaux, fait aujourd’hui le tour du monde. Alexander Assali aurait fui Damas en 2007 à cause de ses « opinions politiques », révèle le site BuzzFeed. Il se serait alors réfugié à Tripoli, en Lybie, avant de rejoindre l’Allemagne l’année dernière. Aujourd’hui installé à Berlin, il aurait décidé, dans le cadre d’un programme de solidarité chrétien, de remercier l’Allemagne de l’avoir accueilli. Ainsi, depuis le mois d’août, Alexander prépare tous les samedis des plats traditionnels syriens et en distribue des portions gratuites aux sans-abri près du métro. « Nous voulons être un aspect positif de la communauté allemande », a-t-il confié au quotidien britannique The Independent

L’homme, qui affirme « nourrir environ cent personnes par semaine », serait aujourd’hui sans emploi. Il aurait tenté de trouver du travail à Berlin, en vain.

Signaler ce contenu comme inapproprié

Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed

source

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Sending

©2017 NEWS-AVENUE.COM webdesign by Madidesign

Log in

Forgot your details?