Ces scientifiques ont mis leur savoir au service de l’art pour créer de superbes oeuvres à partir de microbes

News-avenue.com, votre réseau d'informations et d'inspiration!

Vous seriez surpris de connaître tous les championnats qui peuvent avoir lieu. Il existe le concours de cri de cochon, de twerk, d’Air Guitar, d’écrasement de moustiques, de lancer de rouleaux de papier toilette, d’endurance dans un sauna, etc. Partant de ce postulat, il n’y a plus de quoi s’étonner de l’Agar Art Contest qui est un concours de créations artistiques à base de… bactéries ! SooCurious vous présente les oeuvres des laborantins ayant participé au concours de la Société américaine des microbiologistes.

La Société américaine des microbiologistes a lancé en 2015 le premier concours international « Agar Art » (« art en gélose »). Normalement utilisées pour récupérer des échantillons ou cultiver des bactéries, levures ou cellules, les boites de pétri ont servi de toiles pour les oeuvres des participants. Les scientifiques concourant ont ainsi utilisé la gelée d’Agar afin de maintenir les microbes colorés. Certaines créations sont originales, d’autres sont inspirées de tableaux existants, comme « La Nuit étoilée » de Van Gogh, ou encore un plan de New York.

 

Première place : Neurones par Mehmet Berkmen et Maria Pernil : Nesterenkonia, Deinociccus, Sphingomonas

03-artmicrobes

 

Deuxième place : Plan de New York City par Christine Marizzi : Escherichia coli K12

11-artmicrobes

 

Troisième place : La saison des récoltes par Maria Eugenia Inda : Saccharomyces cerevisiae

07-artmicrobes

 

« La Nuit étoilée » de Van Gogh : Proteus mirabilis, Acinetobacter baumanii, Enterococcus faecalis, Klebsiella pneumonia

01-artmicrobes

 

Tournesol fleuri Shigella, Salmonella

02-artmicrobes

 

La Grande Vague de Candida par Cristina Marcos : Candida albicans, Candida glabrata, Candida parapsilosis

04-artmicrobes

 

Le ciel Streptomyces, Streptomyces coelicolor

05-artmicrobes

Quand les colonies de Streptomyces sont stressées, elles se reproduisent pour combattre la menace. Sous l’attaque d’un antibiotique étranger, elles sécrètent un pigment bleu qui se répand alors pour créer un dégradé.

 

Cellule par cellule par Mehmet Berkmen et Maria Pernil : Nesterenkonia, Deinociccus, Sphingomonas

06-artmicrobes

Les cellules rouges Serratia communiquent avec des cellules jaunes Nesterenkonia.

 

Champignons, Nesterenkonia, Deinociccus, Sphingomonas

08-artmicrobes

 

Levure virale, S. cerevisiae, L-A virus

09-artmicrobes

Ici, une partie de S. cerevisiae a été infectée par le virus L-A. Cette partie produit une toxine permettant d’éviter la croissance de ce virus. Les zones bleu foncé sont composées de cellules qui étaient saines mais sont mortes au contact de la toxine.

 

Cellules, Nesterenkonia, Deinociccus, Sphingomonas

10-artmicrobes

 

Méduse par Maria Penil : Nesterenkonia, Deinociccus, Sphingomonas, Bacillus

12-artmicrobes

 

Main d’un garçon de 8 ans, Tasha Sturm

13-artmicrobes

Tasha Sturm a demandé à son fils de 8 ans de poser sa main sur une surface recouverte de gélatine utilisée pour la culture de bactéries. Celles-ci se sont multipliées jusqu’à être visibles à l’oeil nu.

Ces oeuvres sont aussi belles qu’incroyablement insolites. La minutie se mêle joliment à la science pour aboutir à des créations surprenantes et colorées. Naturellement, lors de la mise en place de ce concours, les jurés ont explicitement recommandé aux participants de prendre les mesures nécessaires quant à leur sécurité. Vous pouvez découvrir les participants sur le lien Facebook de la Société américaine des microbiologistes. Quelle création vous a le plus marqué ? Celle qui reprend un tableau de Van Gogh, la Grande Vague ou une autre ?

source

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Sending

©2017 NEWS-AVENUE.COM webdesign by Madidesign

Log in

Forgot your details?